ARTICLE API

Plus de 4 milliards de gobelets plastiques, issus des distributeurs automatiques et des fontaines à eau, sont chaque année consommés en France et finissent leur vie dans des poubelles sans être recyclés générant des coûts de gestion de plus en plus important. C’est en partant de ce constat que Valérie et Xavier Delesalle ont eu l’idée de Versoo. « Nous étions en quête de sens. Nous nous sommes dit il y a peut être quelque chose à faire pour aller vers une économie plus positive », se souvient Valérie Delesalle. Mais il n’est pas toujours simple d’être vertueux. « Nous avons été confrontés à plusieurs problématiques : les gobelets sont mis en vrac dans les poubelles, c’est un déchet souillé, il y en a partout, c’est léger mais c’est très volumineux. Et quand nous sommes allés voir les spécialistes du recyclage, nous avons eu peu d’écho. »

 

De la collecte à la transformation

Mais Valérie et Xavier Delesalle ne se découragent pas. Ils réfléchissent à une solution qui leur permet de maîtriser l’ensemble de la chaîne : de la collecte à la transformation en matière première. « Nous avons imaginé un système simplifié de collecteur en carton livré à plat dans l’entreprise et qui permet de collecter 2 500 gobelets, soit 10 poubelles de gobelets en vrac, et nous vendons aux entreprises un service avec 4 enlèvements par an en optimisant le transport en calquant la collecte sur des trajets existants pour limiter l’émission de CO2. » Et Versoo a développé son propre process de valorisation qui lui permet aujourd’hui de proposer une matière première recyclée de très bonne qualité revendue à des plasturgistes locaux. Elle commence parallèlement à travailler sur le développement de ses propres produits. L’idée étant maintenant de dupliquer le modèle un peu partout en France. En 2018, Versoo devrait ainsi installer plus de 30 000 box dans les entreprises et collecter plus de 50 millions de gobelets.

Florence LE NEVÉ

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *